Accueil > Notre actualité > L’impact des attentats

L’impact des attentats

Après un choc émotionnel unanime : 48% déclarent que « cela n’a rien changé à leurs comportements » tandis que 52% nous expriment différents impacts sur leur quotidien.

 Des Charlies face à l’horreur 

 

4 millions de personnes choquées suite aux violences meurtrières se réunissaient partout en France le week-end du 10 janvier 2015, unies derrière le slogan « je suis Charlie ». Le dimanche, Paris devenait le symbole de l’antiterrorisme en accueillant différents chefs d’Etat.

 

La violence extrême de cette période liée à la réaction inédite de la population développa un objet médiatique tout aussi colossal : sujet omniprésent, émissions spéciales, suivi des événements en direct, réseaux sociaux en état d’alerte. 

 

Quelques semaines après ce douloureux et saisissant épisode nous avons interrogé nos panélistes au sujet des répercussions de ces différentes attaques sur leur quotidien. 

 

 

Une émotion partagée, un quotidien inégalement bouleversé 

 

Au terme de 15 jours de prise de parole sur notre plateforme en ligne, nos panélistes se divisent quant aux incidences directes de ces attentats sur leurs vies.

Après un choc émotionnel unanime : 48% déclarent que « cela n’a rien changé à leurs comportements » tandis que 52% nous expriment différents impacts sur leur quotidien.

Parmi ceux qui déclarent avoir modifié leurs comportements deux niveaux de changements sont identifiés : d’un côté, un besoin d’ouverture et d’interaction entre citoyens, de l’autre, une intériorisation déclenchant repli et vigilance.

 

Tout d’abord des personnes pour qui ce début d’année a remis en cause leur socialisation et leur ouverture aux autres. Cela se traduit par un niveau d’attention plus élevé à l’actualité et un temps passé sur les réseaux sociaux plus important qu’avant. C’est également des échanges plus nombreux au sujet des valeurs de la République et une attitude plus citoyenne pour une fraternité nationale renforcée. 

 

" J’ai envie de parler des valeurs de la république, de la liberté d’expression et de la laïcité " 

 

" Par ailleurs je tente de m’impliquer davantage en tant que citoyenne afin d’éviter toute forme d’amalgame ou de discrimination. Il faut désormais apprendre à vivre avec plus de tolérance " 

 

Ensuite apparaît des changements à un niveau plus personnel et intérieur. Certains se sentent moins en sécurité et vont être plus vigilants aux endroits qu’ils fréquentent. Cette vigilance se retrouve jusque dans leurs attitudes : éviter certains sujets au bénéfice de plus de bienveillance avec leurs proches. 

 

" J’ai vécu la semaine des attentats avec un sentiment d’incompréhension et d’insécurité "  

 

 " J’ai été assez horrifié par les événements de début janvier, qui m’ont moi aussi révolté "

 

 

Méthodologie de la question du mois 

 

Le cabinet nxa a inauguré en février sa grande étude d’opinion par un retour sur les évènements tragiques du début d’année 2015. Pour ce lancement, 74 personnes se sont librement exprimées parmi nos panélistes WiQuali entre le mardi 3 et dimanche 15 février. 

 

 

Devenez à votre tour panéliste et venez répondre à notre question du mois de mars ! 

 

 Inscription WiQuali 

Démarche qualité

Une expertise terrain et une relation
de proximité à votre disposition

Lire la suite

Notre actualité

Découvrez les nouvelles fonctionnalités :
newsletter, devenir paneliste en ligne.

Lire la suite

Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter :

Voir nos dernières newsletters